Routes

Tarifs réglementés pour les dépannages

Forfaits

Les tarifs des interventions des professionnels sont fixés de manière forfaitaire et ils comprennent :

Pour un dépannage sur place : le déplacement aller-retour du professionnel et une réparation d’une durée maximale de 30 minutes ;

Pour un dépannage incluant un remorquage : le déplacement aller-retour du professionnel, le temps passé sur le lieu d’immobilisation de votre véhicule dans une limite de 30 minutes et le remorquage (vers une aire de repos ou de service ou dans l’atelier du professionnel ou sur le lieu de votre choix dans la limite de 5 km de la sortie de l’autoroute).

Les fournitures et le temps supplémentaire nécessaires à la remise en état de votre véhicule ne sont pas inclus dans ce forfait et le professionnel doit vous indiquer ses tarifs.
Prix du forfait

(depuis le 1er octobre 2012)

Les tarifs des interventions des professionnels sur l’autoroute sont fixés, tous les ans, par arrêté ministériel.

Ils correspondent à un appel du lundi au vendredi de 8 heures à 18 heures

Le prix d’un dépannage sur place pour un véhicule d’un poids total autorisé en charge inférieur à 3,5 tonnes est de 119,75 €.

Si un remorquage est nécessaire, le montant varie selon le poids de votre véhicule :

Pour un véhicule dont le poids total autorisé en charge est inférieur ou égal à 1,8 tonne, le prix reste de 119,75 €,

Pour un véhicule dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 1,8 tonne et inférieur 3,5 tonnes, le montant est de 148 €.

Si l’appel est passé le soir ou la nuit (entre 18 heures et 8 heures) ou un samedi, dimanche ou jour férié -Par rapport aux jours calendaires- , ces tarifs sont majorés de 25%.

Toutefois il est possible également que l’intervention soit complexe en raison de la situation de votre véhicule au moment de son immobilisation -Fossé profond, pont autoroutier, fluvial, ou SNCF- à ce moment le dépannage sera majoré à raison de 50 % au prorata du temps passé sur place par tranche de 30 minutes, le moment de facturation commencant à partir du moment ou le camion quitte le garage, il faudra donc tenir compte du kilométrage, qui interviendra dans la facturation.